Port-Vendres, un site archéologique détruit en toute illégalité ?

Par David Jouet

Une enquête a été ouverte par le parquet de Perpignan en septembre 2019 à la suite du dépôt d’une plainte par trois associations soupçonnant la destruction du site archéologique sous-marin de Portus Veneris. Des travaux auraient en effet été entrepris dans le port sans autorisation administrative ni fouille préventive, malgré la connaissance de ce site antique majeur des Pyrénées-Orientales. Des gravats, pouvant correspondre à ces vestiges antiques, ont été placés sous scellés. Affaire à suivre…

Partager sur :