Mission française pour la culture équestre

Par Nicolas Chaudun

La Mission française pour la culture équestre, association créée en avril 2019 et placée sous le haut patronage du ministère de la Culture, a annoncé le 26 novembre son implication dans la préservation du patrimoine, bâti ou non, lié aux pratiques hippiques. Elle stimulera par le biais de bourses et/ou d’un prix la restauration d’écuries ou de manèges, aussi bien que de voitures hippomobiles ou de harnachements de prestige. Il n’aura pas fallu plus de quelques décennies pour effacer des mémoires les traces d’un compagnon omniprésent jusqu’aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale. Et ce qui demeure de l’ère du cheval-roi reste très vulnérable, faute d’imagination, les projets de reconversion ne s’embarrassant guère de dispositifs jugés périmés et immanquablement gênants…

Partager sur :