Un établissement public pour la restauration de Notre-Dame de Paris

Par David Jouet

Date de publication : 18/12/2019

Pour Notre-Dame, le temps de l’action a succédé à celui de l’émotion. L’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale, créé par la loi du 29 juillet 2019, s’est concrétisé le 28 novembre après la publication du décret relatif à son organisation et à son fonctionnement. Son conseil d’administration, dont la présidence est assurée par le général Jean-Louis Georgelin, nommé par décret le 2 décembre 2019, est composé de 12 membres dont 6 représentants de l’État, la maire de Paris, l’archevêque de Paris, un représentant des personnels ainsi que trois personnalités qualifiées – Christine Albanel, Bruno Racine et Jean-Pierre Weiss – nommées par un deuxième décret du 2 décembre.

Les priorités de l’établissement ont été dessinées lors du premier conseil d’administration, qui s’est tenu le 3 décembre 2019. Y figurent au premier chef le démontage de l’échafaudage ainsi que le démarrage des études de restauration. L’établissement public jouera un rôle majeur dans la restauration de la cathédrale parisienne puisqu’il est notamment chargé de la réalisation et du financement des travaux. Un comité scientifique, dont la composition sera annoncée prochainement par un arrêté du ministre de la Culture, encadrera l’organisme.

Partager sur :