Démontage de l’échafaudage de Notre-Dame : une intervention à risque

Par Delphine Duchêne

Date de publication : 17/01/2020

L’opération périlleuse qu’est le démontage de l’échafaudage de Notre-Dame de Paris a débuté, afin d’éliminer le danger potentiel qu’il représente actuellement pour la cathédrale. Depuis le 16 décembre 2019, une grue géante s’élève sur le flanc sud de l’édifice. Haute de plus de 90 mètres et arrimée au sol grâce à des fondations, elle permettra de procéder à l’enlèvement minutieux de chaque pièce de métal composant l’échafaudage monté autour de la flèche avant l’incendie. Un second échafaudage, plus léger, a par ailleurs été installé autour de lui, afin que les ouvriers puissent l’atteindre pour le scier. Un chantier complexe, qui devrait durer plusieurs mois, et qui s’avère d’autant plus délicat que la chaleur de l’incendie a provoqué la soudure des différentes pièces entre elles.

Partager sur :