Abbaye Saint-Vaast : une vaste plaisanterie

Par Delphine Duchêne

Date de publication : 21/01/2020

Date de modification : 02/03/2020

Une partie de l’abbaye Saint-Vaast, à Arras, va être reconvertie en hôtel de luxe et restaurant. Après une consultation et sur la base d’un avant-projet, la municipalité arrageoise a fait son choix et délèguera à l’enseigne Marriott, sous forme d’un bail de durée encore inconnue, la gestion d’une surface d’environ 10 000 m2. Les simulations proposent la couverture de la cour par une chape de verre, l’installation de la terrasse du restaurant dans la cour, ainsi qu’un nouveau placement des collections du musée qu’abrite aujourd’hui l’abbaye. Le groupe doit maintenant présenter un projet plus précis. Il financerait l’aménagement de l’hôtel, la rénovation de la toiture et du bâti restant à la charge de la ville. Raison pour laquelle on peut légitimement « aujourd’hui se perdre en conjectures sur la vraie raison de cette amputation de 10 000 m2 d’un monument remarquable » à l’instar d’Henri Hoyez.

En effet, une telle attribution ne fait pas l’unanimité. Ainsi, le collectif « Les amis de l’abbaye Saint-Vaast » dénonce une « amputation du patrimoine public des Arrageois », regrettant que le jardin public de la légion d’Honneur et le parking soient également affectés – autant d’accusations que réfute la mairie. Le collectif rappelle également qu’une proposition de pôle culturel avait été envisagée en 2013 pour l’abbaye : une idée bien plus conforme selon eux à la notion de patrimoine public, malheureusement abandonnée… Affaire à suivre scrupuleusement.

Partager sur :