Disqualification de La Martinique dans la course à l’Unesco

Par Delphine Duchêne

Date de publication : 27/01/2020

La Martinique a vu sa candidature au patrimoine mondial de l’Unesco écartée par le gouvernement français. La demande d’inscription des Volcans et forêts de la Montagne Pelée et des Pitons du Nord de la Martinique avait été jugée « recevable » en octobre 2019 par le Comité Français au Patrimoine mondial, chargé de la présélection. Le dossier a donc été présenté aux ministères en charge de la culture et de l’écologie.

Au grand dam des Martiniquais, c’est en définitive la ville de Nice qui a été retenue. Le communiqué conjoint du ministre de la Culture, Franck Riester, et du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, indique qu’il souhaite valoriser son caractère « profondément original » et qu’il « s’agit de reconnaître la valeur patrimoniale d’un type d’urbanisme inédit : cosmopolite et orienté vers les loisirs ».

L’île des DOM-ROM présentait pourtant elle aussi de nombreux avantages : les sites présentés sont en effet des biens naturels, considérés aujourd’hui comme des « points chauds » de biodiversité, c’est-à-dire qui comptent plus de 1500 plantes endémiques en ayant perdu plus de 70% de leur végétation d’origine. Ces arguments n’ont hélas pas suffi à convaincre. Le Comité du patrimoine mondial se réunissant tous les ans, on souhaite aux Martiniquais plus de chance la prochaine fois.

Partager sur :