L’aménagement de la pointe du Grouin

Par Aliénor Harzo

Date de publication : 03/02/2020

La pointe du Grouin à Cancale (Ille-et-Vilaine) est un éperon rocheux emblématique de la Côte d’Émeraude et le deuxième site naturel le plus visité en Bretagne avec 600 000 visiteurs chaque année. Plus important site de nidification d’oiseaux côtiers d’Ille-et-Vilaine, il est en outre doté d’une grande diversité végétale. Ce territoire fragile est néanmoins soumis à une fréquentation excessive, qui menace la richesse écologique du site.

Au titre de sa politique de préservation des espaces naturels sensibles, le département a acquis ce lieu en 1977 et a récemment monté un projet d’aménagement. D’un montant de 4 millions d’euros, le projet entend concilier préservation de l’environnement et accueil du public. Éloigner les voitures et les cars pour privilégier la découverte à pied, et redonner la place à la végétation comptent parmi les points-clés du futur aménagement. Les stationnements entre les commerces et le sémaphore devraient ainsi être supprimés, des parkings en alvéoles à l’entrée du site optimisés, et des sentiers balisés créés pour préserver la flore et la faune. Quant aux cars, ils pourraient déposer les passagers à l’entrée du site, mais devraient se garer en retrait, au niveau de Port-Mer.

L’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique, à l’autorisation des travaux en site classé et au permis d’aménager est terminée depuis le 30 décembre 2019. Les rapports et conclusions motivées du commissaire enquêteur seront disponibles au printemps 2020. Quant aux travaux, ils sont prévus pour débuter en 2021 pour une durée de 2 ans.

Partager sur :