Une association pour sauver l’abbaye d’Aubazine

Par Aliénor Harzo

Date de publication : 21/02/2020

À Aubazine, en Corrèze, les habitants de la commune se mobilisent pour sauver leur abbaye. Encore occupé par quelques moniales, cet édifice cistercien du XIIe siècle, classé au titre des Monuments historiques, tombe en ruine. La congrégation religieuse qui en est propriétaire, basée au Liban, n’a de fait pas les moyens de financer les travaux dont le coût est estimé à plusieurs millions d’euros.

Si les travaux d’urgence pour mettre les bâtiments hors d’eau ont pu être réalisés grâce à la générosité d’un mécène, d’autres travaux de gros œuvre sont nécessaires. Suite aux infiltrations d’eau, les murs sont en effet gorgés d’humidité et des plafonds se sont effondrés. Afin de faire parler de l’abbaye et de trouver des fonds, une association est en cours de création : l’Association de sauvegarde de l’abbaye d’Aubazine (asabbau).

Dominique et Christine Guittonneau, déjà impliqués dans la sauvegarde du patrimoine d’Aubazine, sont à l’origine de cette initiative. Ayant déjà signalé l’urgence à la Fondation du Patrimoine, ils souhaitent désormais multiplier les opérations de communication et peut-être lancer une collecte de fonds sur Internet. L’abbaye est également candidate au loto du patrimoine 2020. De fait, elle est un atout touristique majeur et comme l’explique Dominique Guittonneau : « Il faut que cette abbaye revive, car sans l’abbaye Aubazine n’existe plus. »

Partager sur :