L’abbaye de Blanche-Couronne, futur lieu de culture

Par Sophie Flouquet Journaliste

Date de publication : 09/04/2020

Le département de la Loire-Atlantique a pris ses responsabilités. Pour un euro symbolique, il a fait entrer dans son giron, début février 2020, l’imposante abbaye bénédictine Notre-Dame de Blanche-Couronne, reconstruite au XVIIIe siècle et classée au titre des Monuments historiques depuis 1994. Jusque-là, elle était propriété de la petite municipalité de La Chapelle-Launay, qui n’avait pas les moyens d’assurer la maîtrise d’ouvrage des travaux de restauration commencés en 2016 par la Drac.

L’ensemble rejoint le service « Grand Patrimoine », récemment créé, du département. Il gère plusieurs sites emblématiques du territoire, tels que le musée Dobrée à Nantes, le château de Châteaubriant, la forteresse de Clisson, le domaine de la Garenne Lemot à Gétigné-Clisson, ou l’église du Vieux-Bourg à Saint-Sulpice. Démarrés en février 2019, les travaux devraient durer jusqu’en 2025. Ils consisteront aussi en un aménagement des abords avec l’achat de parcelles attenantes. Un nouveau projet culturel pour le site sera par ailleurs défini.

Partager sur :