Le baroque en Hermitage

Par Agathe Archambault

Date de publication : 10/08/2020

Le festival de musique baroque « Musiques au château de l’Hermitage » se tiendra du 21 au 23 août dans ce château néoclassique des Hauts-de-France, qui accueillera les concerts sous la belle rotonde de sa salle de bal.

Chaque été, l’ensemble valenciennois Harmonia Sacra fait son festival ! Un week-end entier pour célébrer la musique baroque. Et qui plus est, dans un lieu singulier : le château de l’Hermitage. Situé à Condé-sur-l’Escaut, dans l’écrin de verdure de la forêt domaniale de Bonsecours, ce château édifié à la fin du XVIIIe siècle est classé au titre des Monuments historiques et inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est dans cette architecture unique, témoin d’un néoclassicisme teinté d’influence palladienne, que se tiendra cette troisième édition, et plus précisément sous sa vaste rotonde…

Située en plein centre de l’édifice, la rotonde organise toute la distribution intérieure du château, mais aussi les allées forestières qui se déploient autour. Le cœur battant du domaine, sa pièce maîtresse. Somptueuse, forcément. Parquets de marqueterie, colonnade, coupole décorée forment un espace de spectacle privilégié. D’autant plus que l’acoustique y est exceptionnelle. Le festival sera aussi l’occasion de visiter cet édifice habituellement fermé au public : en plus des concerts sont également organisées quelques activités comme une visite guidée du château, menée par les propriétaires eux-mêmes, et un parcours de balade dans la forêt de Bonsecours.

Au programme des festivités : six spectacles mêlant musique, danse et théâtre. Avec, bien sûr, le baroque à l’honneur : l’ensemble Scherzi Musicali vous transporte au son du luth et du chant dans l’intimité d’un salon du XVIIe siècle, tandis que l’ensemble Tea Time Consort revisite la sonate Le Phénix, de Michel Corrette, à la viole de gambe. Puis direction l’Angleterre pour une plongée au cœur de l’œuvre du compositeur Henry Purcell grâce à la mezzo-soprano Lucile Richardot, accompagnée au clavecin par Jean-Luc Ho. L’ensemble Harmonia Sacra, lui, poursuit son exploration du répertoire sacré en interprétant plusieurs œuvres de celui qui fut le maître de musique de Notre-Dame de Paris, André Campra.

Côté théâtre, c’est un Sganarelle très « historiquement correct » qui évoluera sous la rotonde du château puisque la pièce sera jouée par la troupe du Théâtre Molière Sorbonne, association et école dont la démarche est de retrouver l’interprétation la plus fidèle à celle d’origine. Et pour finir sur une note dansante et très commedia dell’arte, le festival se clôturera avec le duo danse et flûte composé de Hubert Hazebroucq et Julien Martin, où un Arlequin costumé et endiablé se déchaînera sur les Fantaisies pour flûte de G.-P. Telemann.

Un week-end qui promet d’être riche en découvertes, musicales bien sûr, mais aussi architecturales sous cette rotonde magique qui retrouve sa vocation de toujours : accueillir des artistes !

Festival « Musiques au château de l’Hermitage », du 21 au 23 août à Condé-sur-l’Escaut

Partager sur :