Un coup dur pour le Musée de plein air des maisons comtoises

Par Sophie Guyard Journaliste
Temps de lecture : 2 minute(s)

L’association le Folklore Comtois a tenu le 8 juin 2022, une assemblée générale ordinaire, au cours de laquelle il a été fait mention d’un projet d’implantation de trois éoliennes aux abords de la commune de Nancray, à seulement 800 mètres du Musée de plein air des maisons comtoises.

Les maires et les présidents d’intercommunalités de France sont particulièrement investis dans les modèles de développement durable face au changement climatique. Une future Stratégie française pour l’Énergie et le Climat se met en place. La guerre en Ukraine a cependant confronté notre pays à des difficultés d’approvisionnement en énergie. L’AMF (l’association des maires de France et des présidents d’intercommunalités)  craint ainsi que la volonté de l’État d’accélérer la transition écologique liée à ces circonstances particulières provoque une dégradation de la qualité de ces installations ainsi que des contestations de la part populations locales. L’AMF s’est donc engagé à consulter et associer les communes dans l’avenir énergétique de leur territoire.

Le parc éolien prévu, de 230 mètres de hauteur, situé à 800 mètres de l’édifice, risque fortement d’impacter les paysages environnants et les objets muséaux qui agencent son extérieur. Or, ce site fut principalement choisi pour ses qualités paysagères. Il impactera aussi le Musée de plein air des maisons comtoises. C’est pour cette raison que l’abbé Garneret, fondateur du Musée et de l’association Le Folklore Comtois désapprouve la localisation de se parc préjudiciable à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine franc-comtois.

Il est impératif que la transition écologique prenne en compte l’avis des populations, mais également, la protection des paysages et des patrimoines bâtis.

L’AMF demande donc qu’une concertation entre les communes et l’EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) concernés soit organisée afin de prévenir toutes formes de modifications visibles que pourraient entrainer les parcs éoliens existants comme à venir.


Musée des Maisons comtoises
Rue du musée
25360 Nancray-France

Partager sur :