L’envers du vitrail Art nouveau

Par Aliénor Harzo

Date de publication : 03/07/2020

Depuis le 18 juin 2020, la Bibliothèque humaniste de Sélestat (Bas-Rhin) propose une exposition mettant l’art du vitrail à l’honneur : « Couleurs d’atelier, l’envers du vitrail : Victor Rubert et Jacques Grüber ». L’occasion de découvrir les dessins, croquis et autres documents préparatoires de l’artiste sélestadien Victor Rubert (1895-1979), mis en perspective avec des œuvres de l’éminent maître verrier de l’École de Nancy, Jacques Grüber (1870-1936).

Pour cet événement, le musée de l’École de Nancy, qui avait consacré la première exposition d’envergure à l’œuvre de Jacques Grüber au temps de l’Art nouveau en 2011, a prêté plusieurs pièces. De retour à Nancy en 1893, Grüber a en effet été associé à la plupart des chantiers importants et s’est intéressé de plus en plus au vitrail. Cet intérêt était étroitement lié au développement de l’architecture Art nouveau à Nancy qui donnait une place prépondérante aux verrières, espace de transition entre l’intérieur et l’extérieur des édifices. Ayant une prédilection pour le répertoire végétal, Jacques Grüber acquit la maîtrise de techniques sophistiquées, grâce à la superposition de verres d’une grande variété.

La Bibliothèque humaniste, inscrite au Registre Mémoire du Monde de l’Unesco, a été fondée en 1452. Installée depuis 1889 dans l’ancienne halle aux blés de la ville, édifiée en 1840, elle possède une prodigieuse collection d’ouvrages, allant du VIIe au XVIe siècles. Une importante opération de rénovation ayant été réalisée entre 2014 et 2018, c’est dans un espace repensé et modernisé que se tient cette intéressante exposition.

Du 18 juin au 15 novembre 2020, « Couleurs d’atelier, l’envers du vitrail : Victor Rubert et Jacques Grüber », à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat (67) (sur réservation)

Partager sur :